Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 décembre 2011 1 05 /12 /décembre /2011 19:56

how-to-be-happy.JPGCe soir, je lisais l’article d’un blog sur lequel une personne faisait référence aux difficultés que nous avons parfois à agir. Avec le nombre de livres, de formations, de séminaires … qui se vendent sur le succès pourquoi si peu de personnes atteignent leurs objectifs ?

 

Ca me rappelle, une histoire qui m’est arrivée, il y a quelques temps. J’avais un projet que je décalais tout le temps, j’étais surbookée, trop d’urgence… il y avait toujours quelque chose pour m’empêcher de m’y mettre, bref d’agir.

 

Et parce que je tenais vraiment vraiment beaucoup à ce projet, j’avais décidé que coûte que coûte, je dégagerais le temps pour m’y mettre et j’y suis arrivée. J’ai trouvé du temps, pleins d’espace de temps pour travailler sur mon projet sauf que là et bien je cherchais littéralement autre chose à faire. Quel choque lorsque j’ai enfin pris conscience que je m’auto sabotais toute seule. Et que les « je n’ai pas le temps…. » n’étaient en fait que des excuses qui cachaient autre chose et qui avaient pour résultat de faire échouer toute tentative de réaliser mon rêve.

 

J’étais victime de mon auto saboteur personnel et je vous rassure, nous en avons tous un. On est parfois totalement inconscient de soi…

Cela explique peut être aussi pourquoi, tous ces livres sur le succès n’ont souvent qu’un effet limité sur nous.

 

L’autre chose que j’ai découvert, c’est que même lorsque j’ai pris conscience de ce problème, il m’a fallut encore du temps, des efforts et surtout de la vigilance pour avancer et réaliser mes rêves. Etre conscient de quelque chose est une première étape mais passer ensuite à l’action relève d’une autre démarche, c’est l’étape suivante.  

 

Alors j’ai cherché des solutions et j’ai feinté … j’ai commencé petit, petit tout petit … comme pour ne pas éveillé en moi se qui me retenait en arrière et ça a été dur mais j’y suis arrivée…

J’y suis arrivée non pas parce que j’ai agit mais parce que j’avais levé les freins qui m’empêchaient littéralement d’agir.

C’est fou !

Et puis aujourd’hui, lorsque je me fixe un objectif et que je ne rends compte que je n’arrive pas à démarrer ou que j’abandonne, alors je me pose des questions, comme « est-ce que c’est quelque chose que je veux vraiment ? »

Voilà… j’espère que mon témoignage vous aidera !

 

Si vous avez-vous aussi des histoires ou des commentaires sur le sujet, n’hésitez pas à les partager sur ce blog. Merci de m’avoir lu.

Corinne

Partager cet article

Repost 0
Published by mon-coaching - dans Apprendre à réussir
commenter cet article

commentaires